Key Message Update

Les récoltes de la saison A améliorent la consommation alimentaire des ménages à l’est du pays

Janvier 2021

Janvier 2021

Le Bas-Uele, le Haut-Uele et le Tshopo sont en phase 1. Une partie de l'Ituri, du Sud-Kivu, du Nord-Kivu et du Tanganyika sont en phase 3 et le reste du pays en phase 2

Février - Mai 2021

Le Bas-Uele, le Haut-Uele et le Tshopo sont en phase 1. Une partie de l'Ituri, du Sud-Kivu, du Nord-Kivu et du Tanganyika sont en phase 3 et le reste du pays en phase 2

IPC v3.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Non cartographié
Serait probablement pire, au moins une phase, sans l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire. FEWS NET ne cartographie que l’est de la RDC.

IPC v3.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Non cartographié
Serait probablement pire, au moins une phase, sans l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire. FEWS NET ne cartographie que l’est de la RDC.

IPC v3.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

IPC v3.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

Pays de présence:
1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Pays suivis à distance:
1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
Non cartographié
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

Messages clés

  • La République Démocratique du Congo (RDC) fait face à une nouvelle vague de contaminations de COVID-19 depuis les deux derniers mois et à une augmentation du nombre de cas estimée à 62% par rapport au mois précèdent (ministère de la Santé). Par conséquent, il y a lieu de craindre un durcissement des mesures ce qui rendrait les échanges informels transfrontaliers encore plus difficiles, affectant les ménages pauvres et très pauvres.

  • Depuis mi-décembre 2020, on assiste à la récolte de la saison A pour les principales cultures vivrières dans les parties nord-est et centre-est du pays. Malgré la faible participation des ménages à cette saison agricole A du fait de l’insécurité et des restrictions COVID-19, les présentes récoltes devront un tant soit peu améliorer la situation alimentaire des ménages des zones affectées de l’est dans les deux prochains mois. 

  • En janvier 2020, l’arrivée massive de réfugiés centrafricains sur le sol congolais estimés, selon le UNHCR à quelques 60 000 personnes dans la province de l’Oubangui, à l’extrême nord-ouest du pays, à l’issue des violences post-électorales en République Centrafricaine viendra à nouveau fragiliser la situation humanitaire dans cette zone du nord où se trouvent déjà des réfugiés centrafricains et qui subit l’impact socioéconomique de la COVID 19. Une assistance humanitaire immédiate est requise pour répondre aux besoins aigus de ces populations en déplacement, en plus de l’assistance déjà apportée par différentes organisations.

  • Sur l’ensemble de la partie de l’est analysée, les zones en crise situées dans l’Ituri, le Nord-Kivu, le Sud-Kivu, le Tanganyika resteront en situation de crise (phase 3 de l’IPC) du fait de la poursuite des conflits et du niveau de production estimé encore inférieur à la normale. Les autres zones du centre-est, moins perturbées par l’insécurité et qui ont entreprit une campagne agricole plus ou moins normale, seront en situation de stress (phase 2 de l’IPC). Il s’agit des provinces de Sankuru, du Maniema et de la région des Kasaï. Les zones du nord dans leur stabilité relative resteront en situation minimale (phase 1 de l’IPC).

About FEWS NET

Le Réseau des systèmes d’alerte précoce contre la famine est l’un des principaux prestataires d’alertes précoces et d’analyses de l’insécurité alimentaire. Constitué par l’USAID en 1985 pour aider les décideurs à planifier pour les crises humanitaires, FEWS NET fournit des analyses factuelles  concernant quelque 35 pays. Les membres des équipes de mise en œuvre incluent la NASA, la NOAA, le département américain de l ‘Agriculture (USDA) et le gouvernement des États-Unis (USGS), de même que Chemonics International Inc. et Kimetrica. Vous trouverez d’autres informations sur notre travail.

  • USAID Logo
  • USGS Logo
  • USDA Logo
  • NASA Logo
  • NOAA Logo
  • Kilometra Logo
  • Chemonics Logo