Skip to main content

Des récoltes de printemps en dessous de la moyenne ont aggravé le faible pouvoir d’achat des ménages pauvres

  • Mise à jour des messages clés
  • Haïti
  • Juillet 2023
Des récoltes de printemps en dessous de la moyenne ont aggravé le faible pouvoir d’achat des ménages pauvres

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • Les récoltes de printemps sont en cours, mais en raison de la sécheresse atypique prolongée, de l'inondation en juin, de l'inflation généralisée et de l'insécurité, elles ont été affectées négativement, entraînant des rendements inférieurs à la moyenne quinquennale. Normalement, ces récoltes représentent 60 pour cent de la production agricole nationale. Dans un contexte d’opportunités d’emplois limitées et de niveaux élevés des prix des produits alimentaires de base, l’accès alimentaire des ménages pauvres ne s’est pas amélioré par rapport au mois de juin. La majorité du pays demeure donc en insécurité alimentaire aigüe de Crise (Phase 3 de l’IPC).

    • Depuis la mi-avril, la gourde continue de s’apprécier par rapport au dollar (un gain de 12 pour cent à la mi-juillet), mais reste significativement dépréciée en glissement annuel. Du 17 juillet 2022 au 17 juillet 2023, le taux de change de la monnaie locale, par rapport au dollar américain, est passé de 113.81 gourdes à 137.04 gourdes pour un dollar, soit une variation de plus de 20 pour cent. Cette dépréciation a fortement contribué à la détérioration du pouvoir d'achat des ménages pauvres, qui dépendent largement du marché, notamment des produits importés, pour leur consommation alimentaire. Ainsi, la baisse de prix des produits alimentaires importés et même locaux (le maïs, le haricot notamment), observées au cours du mois de juin, et la disponibilité du carburant, dont le prix diminue aussi par rapport aux mois précédents, n’ont pas d’effets significatifs sur l’accès aux marchés pour les plus pauvres, le niveau des prix étant encore trop élevé par rapport à leur revenu.

    • Bien que les violences aient légèrement diminué en juin par rapport au mois précédent, elles demeurent élevées par rapport à la même période de l'année précédente. De plus, on observe également une recrudescence récente des enlèvements, ce qui contribue à une situation fragile, notamment dans la capitale. L'insécurité est toujours principalement concentrée dans les départements du Nord-Ouest, de l'Artibonite et de l’Ouest (Port-au-Prince). La situation sécuritaire demeure tendue, surtout dans les quartiers de la capitale comme Croix-des-Bouquets, Bon Repos, Tabarre/Torcel, avec des affrontements entre gangs rivaux. Ces troubles continuent d’entraîner des conséquences directes sur le fonctionnement normal des marchés dans ces zones. Ces facteurs ont un impact négatif sur l'économie, les marchés et les transports. Les gangs continuent d'imposer des droits de passage illégaux, entravant le commerce et perturbant l'approvisionnement des marchés.

    Citation recommandée : FEWS NET. Haïti Messages clés juillet 2023 : Des récoltes de printemps en dessous de la moyenne ont aggravé le faible pouvoir d’achat des ménages pauvres. 2023

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top