Skip to main content

Malgré la reprise des activités économiques en début de janvier, Cité Soleil reste en Urgence (Phase 4 de l’IPC)

  • Mise à jour des messages clés
  • Haïti
  • Janvier 2023
Malgré la reprise des activités économiques en début de janvier, Cité Soleil reste en Urgence (Phase 4 de l’IPC)

Télécharger le rapport

  • Messages clé
  • Messages clé
    • La dépréciation de la monnaie nationale se poursuit. Entre janvier 2022 et janvier 2023, la gourde a perdu plus de 45 pour cent de sa valeur face au dollar américain, atteignant 147.3 gourdes au 20 janvier 2023, un niveau record jamais atteint. Cette dépréciation, dans un contexte où les réserves de change, majoritairement allouées aux paiements des factures de carburant, tend à s’intensifier et à maintenir les prix alimentaires élevés et à la hausse. La rareté des produits pétroliers dans les stations se poursuit et continue d’amplifier davantage l’inflation dans le pays.  Haïti est donc classé parmi les dix pays les plus affectés par l’inflation alimentaire dans le monde, selon la Banque Mondiale.

    • Par ailleurs, la situation sociopolitique ne s’est pas améliorée par rapport à celle observée en décembre. Malgré une légère baisse des activités des gangs en début janvier, qui sont toujours hors de contrôle des autorités actuelles, la situation sécuritaire demeure volatile. Des tirs, des enlèvements et des mouvements de panique ont eu lieu pendant les deux dernières semaines de janvier au niveau de la capitale. Martissant, Cité Soleil, Pétion-Ville, Croix des Bouquets et Canaan restent les zones les plus affectées par la distorsion des marchés créée par cette crise sécuritaire.

    • Des pluies en dessous de la moyenne, de septembre à décembre 2022, ont été enregistrées. Ce déficit pluviométrique a grandement affecté la campagne agricole d’automne et, par ricochet, le lancement de la campagne d’hiver, malgré une nette amélioration des pluies à la première décade de janvier 2023. Les récoltes d’automne ont contribué à améliorer légèrement la disponibilité alimentaire locale, notamment en décembre. Cependant, cette légère amélioration n'a pas beaucoup influencé la hausse des prix alimentaires en général et l'accès alimentaire des ménages pauvres.

    • La dépréciation effrénée de la gourde, amplifiant l’inflation, grève le revenu des plus pauvres, diminuant l’accès alimentaire. Ainsi, la majeure partie du pays reste en Crise (Phase 3 de l’IPC) où les ménages affectés recourent aux stratégies de crise. A Cité Soleil, la reprise des activités économiques au centre-ville a contribué à améliorer l’accès aux revenus pour les ménages pauvres, mais de court terme. La situation alimentaire et nutritionnelle demeure alors très précaire et le recours aux stratégies d’urgence se poursuit et les ménages pauvres restent en insécurité alimentaire d’Urgence (Phase 4 de l’IPC).

    Cette mise à jour des des messages clés présente une analyse succincte des conditions actuelles d'insécurité alimentaire aiguë et de toute évolution de la dernière projection de FEWS NET concernant les résultats de l'insécurité alimentaire aiguë dans la géographie spécifiée. Pour en savoir plus sur le travail, cliquez ici.

    Get the latest food security updates in your inbox Sign up for emails

    The information provided on this Website is not official U.S. Government information and does not represent the views or positions of the U.S. Agency for International Development or the U.S. Government.

    Jump back to top