Key Message Update

High staple food prices limit food access in Karamoja

Janvier 2019

Janvier 2019

Février - Mai 2019

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Parcs et Réserves
Serait probablement pire, au moins une phase, sans l'assistance humanitaire en cours ou programmée
Concentration de personnes déplacées
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Parcs et Réserves
Serait probablement pire, au moins une phase, sans l'assistance humanitaire en cours ou programmée
Concentration de personnes déplacées
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
Concentration de personnes déplacées
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

Pays de présence:
1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Parcs et Réserves
Pays suivis à distance:
1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

Messages clés

  • In Karamoja, declining purchasing power is limiting food access and driving Crisis (IPC Phase 3) outcomes. In bimodal Uganda, slightly below-average second season harvests and early first season agricultural labor opportunities are sustaining Minimal (IPC Phase 1) outcomes among most poor households. Atypical rainfall during the January dry season has benefitted late-planted cereals and vegetables in parts of western and southern Uganda, as well as perennial bananas, tea, coffee, and sugarcane. However, above-average Land Surface Temperatures (LST) have led to deterioration in rangeland resources in eastern Uganda’s cattle corridor districts.

  • Retail staple food prices remain significantly below the five-year and 2017 averages across most of Uganda due to the availability of second season harvests and traders’ release of first season stocks. However, sorghum prices in Karamoja’s Kotido, Kaabong, and Nakapiripirit districts ranged from 19 to 83 percent above the 2017 average in December. In addition, prices were 22 percent above the five-year average in Kaabong. As a result, the terms of trade for sorghum are below both the five-year and 2017 averages in Kotido and Kaabong, restricting access to food for poor households.

  • According to UNHCR, a total of 3,637 persons from the DRC, South Sudan, and Burundi arrived in Uganda in December, driven by fear of post-election violence, conflict and insecurity, or the desire for family reunification. This increased the total number of refugees and asylum seekers hosted by Uganda to 1,190,922 at the end of 2018. WFP expects to maintain current food rations at planned levels through March. Therefore, Stressed! (IPC Phase 2!) outcomes are likely to continue through March, but outcomes would deteriorate to Crisis (IPC Phase 3) in April should funding for humanitarian food assistance not be secured.

About FEWS NET

Le Réseau des systèmes d’alerte précoce contre la famine est l’un des principaux prestataires d’alertes précoces et d’analyses de l’insécurité alimentaire. Constitué par l’USAID en 1985 pour aider les décideurs à planifier pour les crises humanitaires, FEWS NET fournit des analyses factuelles  concernant quelque 35 pays. Les membres des équipes de mise en œuvre incluent la NASA, la NOAA, le département américain de l ‘Agriculture (USDA) et le gouvernement des États-Unis (USGS), de même que Chemonics International Inc. et Kimetrica. Vous trouverez d’autres informations sur notre travail.

  • USAID Logo
  • USGS Logo
  • USDA Logo
  • NASA Logo
  • NOAA Logo
  • Kilometra Logo
  • Chemonics Logo