Supply and Market Outlook

Perspectives de l'offre et du marché

September 2020

IPC v3.0 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
Would likely be at least one phase worse without current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners.

IPC v3.0 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3+: Crisis or higher
Would likely be at least one phase worse without
current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners.
FEWS NET Remote Monitoring countries use a colored outline to represent the highest IPC classification in areas of concern.

IPC v3.0 Acute Food Insecurity Phase

Presence countries:
1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
Remote monitoring
countries:
1: Minimal
2: Stressed
3+: Crisis or higher
Would likely be at least one phase worse without
current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET Remote Monitoring countries use a colored outline to represent the highest IPC classification in areas of concern.

A PROPOS DE CE RAPPORT Le Réseau des systèmes d'alerte précoce contre la famine (FEWS NET) suit les tendances de l'offre alimentaire de base et les tendances de prix dans les pays à risque d'insécurité alimentaire. Le rapport sur les perspectives de l'offre et du marché fournit un résumé des disponibilités alimentaires nationales et régionales, des excédents et des déficits au cours de la campagne de commercialisation en cours, des prévisions de comportement des prix, des répercussions sur les marchés locaux et régionaux et des indicateurs essentiels de suivi du marché. FEWS NET remercie les organisations partenaires, les ministères nationaux de l'agriculture, les systèmes nationaux d'information de marchés, les organisations régionales et d'autres organismes pour leur aide dans la fourniture des estimations de récolte, des bilans des produits ainsi que des données sur le commerce et les prix utilisés dans le présent rapport.  Pour en savoir plus sur les conditions typiques des marchés des aliments de base en Haïti, les lecteurs sont invités à consulter le rapport suivant : Haïti Staple Food Market Fundamentals.

MESSAGES CLÉS

  • Selon les prévisions pour 2020/2021, la production globale de céréales (riz, maïs et sorgho) diminuerait par rapport à la période 2019/2020, et à la moyenne de cinq ans. Cette année, ces trois céréales connaitraient des baisses relativement significatives par rapport à l'année précédente. La chute de la production céréalière serait due aux impacts négatifs en chaine de la faible performance de la saison de printemps elle-même et de son impact sur les campagnes agricoles d’été/automne et d’hiver.
  • Un déficit d'offre céréalière (par rapport aux besoins) de près de 78 000 TM (beaucoup plus pour le maïs) sera observé durant l'année à l'étude, bien que la moyenne de cinq ans suggère un excédent de plus de 33 000 TM avec encore un important déficit en maïs. En outre, malgré la baisse de sa production céréalière, notamment pour le maïs, le marché des Gonaïves (Artibonite) présentera encore un excédent de production conséquent pour les trois céréales, notamment le sorgho (taux d'autosuffisance de plus de 500 pourcent) et le riz (plus de 270 pourcent), celui du maïs ayant régressé à 132 pourcent contre 208 l'année précédente. Hormis le sorgho dans les autres zones productrices, toutes les régions devront combler leur déficit de production céréalière, particulièrement pour le riz, par des importations plus importantes, leur niveau d'autosuffisance étant négligeable ou négatif.
  • Quant aux prix des céréales, leurs fluctuations sont à la hausse pour la période analysée (Juillet 2020 à Juin 2021). Ils resteront aussi élevés, de manière atypique, par rapport à la moyenne de cinq ans, en raison de la dépréciation du taux de change, de la baisse de la production et d'une conjoncture socio-économique peu propice à la stabilité et au progrès, susceptible de compromettre le fonctionnement normal des marchés des produits alimentaires à travers le pays, notamment dans l'aire métropolitaine de Port-au-Prince. 
  • Parallèlement, la levée des mesures les plus contraignantes contre la COVID-19 (fermeture des ports, des aéroports des postes frontaliers, etc.) depuis juillet continuera de faciliter la reprise des activités économiques dans le pays. Toutefois, les effets néfastes de cette pandémie dans les pays comme les Etats Unis et la République Dominicaine en raison de mesures restrictives, continueront d’avoir des retombées négatives sur l’emploi, les transferts et les importations de certains produits.

About FEWS NET

The Famine Early Warning Systems Network is a leading provider of early warning and analysis on food insecurity. Created by USAID in 1985 to help decision-makers plan for humanitarian crises, FEWS NET provides evidence-based analysis on approximately 30 countries. Implementing team members include NASA, NOAA, USDA, USGS, and CHC-UCSB, along with Chemonics International Inc. and Kimetrica.
Learn more About Us.

Link to United States Agency for International Development (USAID)Link to the United States Geological Survey's (USGS) FEWS NET Data PortalLink to U.S. Department of Agriculture (USDA)
Link to National Aeronautics and Space Administration's (NASA) Earth ObservatoryLink to the National Oceanic and Atmospheric Administration's (NOAA) National Weather Service, Climage Prediction CenterLink to the Climate Hazards Center - UC Santa BarbaraLink to KimetricaLink to Chemonics