Key Message Update

Malgré les bonnes récoltes attendues, la sécurité alimentaire pourrait demeurée tendue localement dans les bassins est et ouest

October 2017

September 2017

October 2017 - January 2018

IPC 2.0 Acute Food Insecurity Phase

Presence countries:
1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
Remote monitoring
countries:
1: Minimal
2: Stressed
3+: Crisis or higher
Would likely be at least one phase worse without
current or programmed humanitarian assistance
Concentration of displaced people – hover over maps to view food security phase classifications for camps in Nigeria.
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners.
FEWS NET Remote Monitoring countries use a colored outline to represent the highest IPC classification in areas of concern.

IPC 2.0 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
Would likely be at least one phase worse without current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners.

IPC 2.0 Acute Food Insecurity Phase

1: Minimal
2: Stressed
3+: Crisis or higher
Would likely be at least one phase worse without
current or programmed humanitarian assistance
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners.
FEWS NET Remote Monitoring countries use a colored outline to represent the highest IPC classification in areas of concern.

IPC 2.0 Acute Food Insecurity Phase

Presence countries:
1: Minimal
2: Stressed
3: Crisis
4: Emergency
5: Famine
Remote monitoring
countries:
1: Minimal
2: Stressed
3+: Crisis or higher
Would likely be at least one phase worse without
current or programmed humanitarian assistance
Concentration of displaced people – hover over maps to view food security phase classifications for camps in Nigeria.
FEWS NET classification is IPC-compatible. IPC-compatible analysis follows key IPC protocols but does not necessarily reflect the consensus of national food security partners.
FEWS NET Remote Monitoring countries use a colored outline to represent the highest IPC classification in areas of concern.

Key Messages

  • Dans le nord-est du Nigeria, l’aide alimentaire reste insuffisante et difficile à délivrer aux bénéficiaires au regard de la persistance de l’insécurité. Avec les restrictions de déplacements de population, de commerce et les retours de réfugiés du Niger et du Cameroun, les moyens d’existence restent grandement perturbés.  De nombreuses populations dans les Etats de Yobé, Adamawa et particulièrement dans celui de Borno restent affectées par l’insécurité alimentaire aiguë d'Urgence (Phase 4 de l’IPC) ou de Crise (Phase 3 de l’IPC). Toutefois, des populations civiles encore présentes dans les zones inaccessibles de l’Etat de Borno restent confrontées à un risque élevé de Famine (Phase 5 de l’IPC).

  • Dans l’Ouest de la Mauritanie, l’insécurité alimentaire de niveau Stress (Phase 2 de l’IPC) ou Crise (Phase 3 de l’IPC) affectera les ménages pauvres du fait de l’échec des cultures pluviales, la faible disponibilité en eau pour les cultures de décrue et les productions fourragères largement inférieures à la moyenne. Au Mali, l’épuisement précoce des stocks, la hausse des prix des céréales mettront les ménages pauvres des zones de lac de Goundam, par endroits dans le sahel occidental, du Gourma de Gao et de Tombouctou en insécurité alimentaire de Stress (Phase 2 de l’IPC) d’avril à mai 2018. Il en sera de même au Tchad pour les ménages pauvres dans la zone du Lac Tchad, au Sud du Kanem and et du BEG, au Nord de Wadi Fira et Guera du fait de la soudure précoce en 2017, de la soudure pastorale précoce et rude et de la baisse du pouvoir d’achat. 

  • L’approvisionnement des marchés demeure satisfaisant et les récoltes en cours réduisent la demande marchande des ménages. Toutefois, les activités de marché restent perturbées dans les zones d'insécurité : région du Lac Tchad et au nord du Mali. Les flux commerciaux sont également restreints entre le Tchad et la Libye. En Mauritanie les échanges commerciaux le long de la frontière sénégalaise restent inférieurs à la normale en raison des mesures de contrôle douanier en place. Les prix des céréales devraient baisser et demeurer proches de la moyenne, sauf en Mauritanie et Nigeria où l'environnement macroéconomique et politique a fait monter les prix. 

  • Les infestations de chenilles dont Spodoptera frugiperda rapportées au Nigeria, Ghana, Togo, Benin, Niger, Burkina Faso, Tchad, Mali, Cote d’Ivoire et en Gambie semblent sous contrôle et les dégâts limités. Ainsi, les productions vivrières 2017/18 pourraient demeurées supérieures à la moyenne et contribuer  à amélioration de la situation alimentaire à partir d’octobre/novembre. 

About FEWS NET

The Famine Early Warning Systems Network is a leading provider of early warning and analysis on food insecurity. Created by USAID in 1985 to help decision-makers plan for humanitarian crises, FEWS NET provides evidence-based analysis on some 34 countries. Implementing team members include NASA, NOAA, USDA, and USGS, along with Chemonics International Inc. and Kimetrica. Read more about our work.

USAID logoUSGS logoUSDA logo
NASA logoNOAA logoKimetrica logoChemonics logo