Rapport régional sur les marchés

East Africa Sorghum Supply and Market Outlook

Mars 2018

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Non cartographié
Serait probablement pire, au moins une phase, sans l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

Pays de présence:
1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Parcs et Réserves
Pays suivis à distance:
1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans l'assistance humanitaire en cours ou programmée
Non cartographié
Concentration de personnes déplacées – passez le curseur au-dessus de la carte pour voir la classification de la sécurité alimentaire des camps de déplacés en Somalie, au Soudan et en Ouganda.
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avecl’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

Messages clés

  • Sorghum makes important contributions to national food supply in the counties covered in this report, accounting for the majority of grain production in Sudan, South Sudan and Somalia (82, 76 and 55 percent, respectively), and smaller amounts in Ethiopia and Uganda (18 and ten percent, accordingly). Sorghum accounts over half of grain consumption in South Sudan and Sudan and nine to 18 percent in Somalia, Ethiopia, and Uganda, respectively.

  • This report summarizes the supply and market outlook for sorghum in the East African countries of Ethiopia, Somalia, South Sudan, Sudan, and Uganda. The outlook period follows the 2017/18 marketing year (MY), spanning from July 2017 to June 2018 and covering two main harvests—the 2017 June-to-August harvest and the 2017/2018 October-to-February harvest. While the June-to-August harvest data estimates are more reliable, the October-to-February harvests are estimates and may be updated as data becomes available.

  • Sorghum harvests just finished in all countries around January. Preliminary production estimates suggest that all three structurally surplus countries, Uganda, Ethiopia, and Sudan, are expected to have below-average to average surplus. The greatest demand is expected to come from South Sudan, which is expected to pull supplies from Sudan and Uganda.

  • Above-average prices are expected in South Sudan, Sudan, the Somali region of Ethiopia and northern Somalia, mostly driven by depreciation and conflict. The rest of region is likely to have near average prices.

  • The aggregate sorghum surplus of these countries for the 2017/18 MY is estimated to be less than half of aggregate average supply levels (Figure 2). Given the below average surplus, market-based response activities of sorghum or any substitute commodities should consider the projected market and trade dynamics put forth in this report. Monitoring performance of upcoming harvests and macroeconomic issues (especially in Sudan and South Sudan) will be essential in 2018.

About FEWS NET

Le Réseau des systèmes d’alerte précoce contre la famine est l’un des principaux prestataires d’alertes précoces et d’analyses de l’insécurité alimentaire. Constitué par l’USAID en 1985 pour aider les décideurs à planifier pour les crises humanitaires, FEWS NET fournit des analyses factuelles  concernant quelque 35 pays. Les membres des équipes de mise en œuvre incluent la NASA, la NOAA, le département américain de l ‘Agriculture (USDA) et le gouvernement des États-Unis (USGS), de même que Chemonics International Inc. et Kimetrica. Vous trouverez d’autres informations sur notre travail.

  • USAID Logo
  • USGS Logo
  • USDA Logo
  • NASA Logo
  • NOAA Logo
  • Kilometra Logo
  • Chemonics Logo