Key Message Update

Declines in rangeland resources leading to earlier-than-normal livestock migration

Janvier 2019

Janvier 2019

Février - Mai 2019

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Concentration de personnes déplacées
Serait probablement pire, au moins une phase, sans l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Concentration de personnes déplacées
Serait probablement pire, au moins une phase, sans l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
La manière de classification que FEWS NET utilise est compatible avec l’IPC. Une analyse qui est compatible avec l’IPC suit les principaux protocoles de l’IPC mais ne reflète pas nécessairement le consensus des partenaires nationaux en matière de sécurité alimentaire.
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

IPC 2.0 Phase d'Insécurité Alimentaire Aiguë

Pays de présence:
1: Minimale
2: Stress
3: Crise
4: Urgence
5: Famine
Concentration de personnes déplacées
Pays suivis à distance:
1: Minimale
2: Stress
3+: Crise ou pire
Serait probablement pire, au moins une phase, sans
l'assistance humanitaire en cours ou programmée
Pour les pays suivis à distance par FEWS NET, un contour coloré est utilisé pour représenter la classification de l’IPC la plus élevée dans les zones de préoccupation.

Messages clés

  • Performance of the October to December short rains was highly mixed across Kenya, leading to below-average crop performance and inadequate replenishment of rangeland resources in rainfall-deficit areas. In many pastoral and southeastern marginal agricultural areas, rainfall was below 85 percent of normal, while rainfall in the rest of the country was above average. Stressed (IPC Phase 2) outcomes are likely to persist in most pastoral and marginal agricultural areas through May, and an increase in the number of poor households in Crisis (IPC Phase 3) is expected in localized areas of Turkana, Wajir, and Garissa by February.

  • Aside from Isiolo and Mandera, early declines in water and rangeland resources in pastoral zones have caused trekking distances from grazing areas to watering points to increase to 25 to 50 percent above average. This has led to earlier-than-normal livestock migration in Turkana, Marsabit, Samburu, Wajir, and Garissa, which is likely to increase conflict incidents. Despite these trends, household purchasing power and food access remain stable as the goat-to-maize terms of trade was 10 to 50 percent above the five-year average in December.

  • In marginal agricultural areas, prevailing crop moisture stress is likely to result in significant total yield losses, though maize crops are currently at different growth stages given erratic rainfall distribution. Along the coast, maize crops are in the early maturing stages. In the southeast, maize crops are in the vegetative stages in moisture-stressed parts of Kitui, Mbeere, and Tharaka Nithi and in the grain filling stages in Makueni. Short-cycle legumes are also at various stages of development, ranging from flowering to harvesting.

  • From November to December, wholesale maize prices were 10 to 30 percent below the five-year average, attributed to consistent cross-border imports, high carryover stocks, and recent above-average harvests from the high and medium agricultural potential areas of the Rift Valley and western Kenya. Despite significant losses from excessive rainfall, dry bean prices remain within the five-year average in Nairobi, Eldoret, and Kisumu; however, prices are 10 percent below average in Mombasa, driven down by cross-border imports from Tanzania.

About FEWS NET

Le Réseau des systèmes d’alerte précoce contre la famine est l’un des principaux prestataires d’alertes précoces et d’analyses de l’insécurité alimentaire. Constitué par l’USAID en 1985 pour aider les décideurs à planifier pour les crises humanitaires, FEWS NET fournit des analyses factuelles  concernant quelque 35 pays. Les membres des équipes de mise en œuvre incluent la NASA, la NOAA, le département américain de l ‘Agriculture (USDA) et le gouvernement des États-Unis (USGS), de même que Chemonics International Inc. et Kimetrica. Vous trouverez d’autres informations sur notre travail.

  • USAID Logo
  • USGS Logo
  • USDA Logo
  • NASA Logo
  • NOAA Logo
  • Kilometra Logo
  • Chemonics Logo